L’ambassade de Serbie

Invité à Paris à la Résidence de l’ambassadeur de Serbie

En cette belle soirée de Janvier, Mr RAJKO RISTIC ambassadeur de Serbie, accueillait, l’association du Clos du Pas Saint Maurice, plus connu sous le nom de la confrérie de Suresnes pour son Chapitre de la Saint Vincent, le 26 Janvier dernier. Les liens qui unissent depuis longtemps, la confrérie de Suresnes à la Serbie datent de 1967, puisque la ville de Suresnes qui se situe dans le département Hauts de Seine (92150) est jumelée à la ville de Kragujevac (Serbie). C’est pour remercier la confrérie de Suresnes, de l’avoir intronisé, lors de son dernier Chapitre au mois d’octobre dernier, que l’ambassadeur les recevait dans sa résidence au 1 Boulevard Delessert Paris 16e.

Notre délégation

C’est une tradition d’invité lors d’un Chapitre, une Confrérie amie. C’est dans cet endroit magique, sorti d’un autre temps, que la confrérie de Suresnes qui a été notre parrain et modèle lors de notre création a invités pour son Chapitre, la Confrérie des coteaux de l’Escaut.

Le fanion de la confrérie de Suresnes

Nous sommes  (Suresnes et Valenciennes) des territoires ayant possédé de la vigne qui ont disparu. Et oui du coté de Suresnes, la vigne a pris racine sur le mont Valérien voilà plus de 1 700 ans. Cependant, avec l’essor de l’urbanisation durant les XIXe et XXesiècles, le vignoble a peu à peu disparu. Voulant conserver une trace de ce patrimoine, la mairie a crée une parcelle municipale entre les deux guerres mondiales. C’est la plus grande d’Île-de-France avec une superficie d’un hectare. Elle est composée de deux cépages (chardonnay à 85 % et sauvignon à 15 %) et donne chaque année environ cinq mille bouteilles d’un vin blanc sec.

Revenons à notre soirée, après un accueil chaleureux, on est tout de suite intrigué par l’imposant palais, datant de 1912, l’ancien Hôtel privée de la Trémoille reste l’un des plus beaux témoignages de l’architecture privée     » Belle Epoque « . Avec un jardin à la française, sa vue sur la Tour Eiffel, le Trocadéro et le musée de    l’Homme, cette superbe demeure abrite aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur de Serbie.

Puis viens le moment du défilé des différentes confréries, un Chapitre  incroyable, de belles intronisations, nous avons eu droit à un diner d’exception agrémenté de superbes bouteilles de vin. Après le repas, des musiciens talentueux et des chanteurs dont Clyde Wright ont admirablement fini cette soirée inoubliable.

Auteur Eric de la Broise et Jean-Marie Duvier

 

 

 

 

Une réponse sur “L’ambassade de Serbie”

Les commentaires sont fermés.